• 20190319 Fishkit conseils.jpg

Quelques conseils avant d’embarquer

Astuces
04-03-2019
Jean-Francois
Source : Police vaudoise

Depuis quelques années, le stand up paddle s’est démocratisé dans nos contrées. Chaque été ce loisir nautique permet d’aller voguer sur le lac et de se prélasser sur sa planche, loin du rivage. A cette occasion il est utile de rappeler quelques précautions à prendre pour naviguer en toute sécurité.

De prime abord, la pratique du paddle ne semble pas dangereuse. Pourtant, il faut garder à l’esprit que ce sport se pratique sur l’eau, un environnement qui peut être hostile à l’homme, les dangers sont bien réels et plusieurs personnes ont été victimes d’accidents ces dernières années qui leur ont parfois coûté la vie.

Matériel de sécurité nécessaire en paddle

Si vous envisagez d’acquérir ou de louer un paddle, voici un aperçu du matériel de sécurité qu’il vous faudra emporter.

Comme son nom anglais l’indique le SUP ou Stand Up Padlle se pratique debout sur la planche, une sangle de sécurité (leash) relie la cheville du sportif au paddle, afin d’empêcher que la planche ne s’éloigne trop en cas de chute ou de malaise.

En rivière les consignes peuvent différer quelque peu, dans certain cas il peut être recommandé de ne pas avoir de sangle de sécurité (leash) ou alors un modèle spécifique munis de points de faiblesse car cette dernière peut se bloquer dans les branchages et coincer le sportif.

Que ce soit sur le lac ou en rivière, il est vivement recommandé de porter un gilet de sauvetage. Celui-ci n’est pas obligatoire sur le lac à moins de 300 mètres du bord, mais il est absolument indispensable pour les personnes qui ne savent pas nager ou qui veulent s’éloigner du bord. Il constitue par ailleurs une sécurité élémentaire qui pourra vous sauver la vie en cas de problème.

Le port d’une combinaison ou d’un vêtement de protection est vivement conseillé. Par beau temps l’air est chaud mais l’eau peut être très froide.

Emportez toujours un couvre-chef, des lunettes ainsi que de la crème solaire pour vous protéger.

Vous avez beau être sur l’eau, prenez de quoi vous hydrater en suffisance.

Finalement, nous vous conseillons de prendre un téléphone portable avec vous, afin de pouvoir communiquer avec les secours en cas de problème. Celui-ci doit être placé dans un sac étanche, arrimé au paddle.

Observation du plan d’eau et préparation

Lors des préparatifs, tenez compte des conditions météorologiques du moment et des changements possibles. Celles-ci peuvent faire virer ce qui devait être une belle sortie en cauchemar et vous mettre dans des situations périlleuses.

Lorsqu’il y a un risque d’orage (coup de vent à venir) ou un vent prononcé renoncer à prendre le large.

En cas d’orage ou de coup de vent, les feux à éclats oranges sont activés dans les ports et indiquent un avis de vent fort ou de tempête, les sorties sur le lac sont alors réservées voir proscrites pour les bateaux. Il va de soi qu’un danger réel pour les embarcations l’est d’autant plus pour les paddles.

En cas de fortes bises, le soleil qui brille peut être trompeur, la prise que vous offrez au vent peut vous éloigner du rivage et vous conduire dans des eaux beaucoup plus agitées au large.

Avant d’évoluer sur un plan d’eau, renseignez-vous sur la législation en vigueur afin de ne pas entraver la navigation ou vous rendre dans des endroits interdits (comme par exemple la zone des Grangettes sur le Léman).

Si le mauvais temps peut être dangereux, il en va de même pour le soleil. Une exposition prolongée sans protection peut causer des coups de chaleur, voire des malaises. De plus, un choc thermique lors d’une chute dans l’eau peut induire une hydrocution.

Comme pour la montagne, la prudence sur l’eau est de mise.

Pour mémoire

Bateaux prioritaires

  1. Police et sauvetage
  2. Bateaux en service régulier (CGN)
  3. Bateaux de marchandises
  4. Bateaux de pêche professionnelle
  5. Bateaux à voile
  6. Bateaux à rames (pédalo, paddle)
  7. Bateaux à moteur
  8. Planches à voiles et kitesurf

Balisage des zones interdites

Les plans d’eau interdit à toute navigation sont signalés par de bouées jaunes (abords des plages et des piscine) ou par des panneaux rouges et blancs.

Hors des zones balisées, une seule règle, n’approchez pas à moins de 25 mètres des zones de végétation aquatiques (roseaux, joncs, nénuphares).

Signaux lumineux

Avis de forts vents, 40 éclats oranges par minute, il annonce l’arrivée de vent dont les rafales peuvent aller jusqu’à 60 km/h. Prudence.

Avis de tempête, 90 éclats oranges par minute, il annonce l’arrivée de vent dont les rafales dépassent les 60 km/h. Danger, retour au port.

En cas d’accident, alerter le 117.